Un cas de rage autochtone en France

Publié le par Malgven

   Maintenant que l'affaire est mediatisée, que non seulement les sites internet, mais aussi la radio et la télé parlent de l'affaire, je me sens plus libre d'en parler. A mes clients en particulier, je peux dire les choses telles qu'elles se sont déroulées et rectifier leurs infor- mations ; d'autant plus que la DSV (direction des servies vétérinaires) elle-même nous a fait parvenir avec précision les données recueillies sur le déplacement des différents chiens impliqués. En effet, une chienne née en France est morte de la rage dans le 77, et la souche du virus en cause est marocaine. Or, cette chienne a été en contact avec une autre nommée Youpi qui elle-même a fréquenté un chien ayant effectué un long séjour au Maroc. Ce dernier chien ainsi que Youpi sont morts sans qu'il y ait eu de recherche de rage, et entre l'arrivée en France de ce chien infecté et le diagnostic de rage il s'est écoulé quatre mois, et de multiples contacts avec d'autres chiens. Donc de nombreux animaux ont été au mieux mis sous surveillance au pire euthanasiés, des traitements antirabiques ont été mis en place, et la France n'est plus indemne de rage terrestre pour au moins deux ans. Il aurait été plus simple de vacciner ce chien avant qu'il ne parte en Afrique...

EDIT : j'ai fait une erreur, ce chien était vacciné...

Ceci est ma participation (en retard) au sablier du printemps, amorce 1 - amorce qui vient de chez Tarvalanion, billet mediatisation et qui nous est proposée par Elisabeth. Les autres participations à ces billets en sablier sont disponibles chez Kozlika.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article