Les élections municipales par le petit bout de la lorgnette

Publié le par Malgven

   La neige est revenue et j'ai (encore) fait des crêpes, les soirées de cette semaine furent bien courtes nous nous sommes régulièrement endormis sur le canapé, et j'avance doucement sur « La route des Flandres » (Claude Simon).

   Et Ruz est conseiller municipal. C'est parce qu'il avait trop de temps pour lui, mais si. Il y a onze conseillers dans cette satanée commune de moins cent cinquante votants (je crois). Il y a eu trois listes : une de treize candidats, une de cinq, et une de un. C'est rigolo les élections par ici. Et devinez quoi : les gens ont élu trois personnes par ci, trois par là. Deuxième tour, les listes changent un peu c'est encore plus drôle, allez zou deux d'un côté trois de l'autre. (Dont celui-qui-était-tout-seul mais qui a fini par se rallier à une cause.) Dois-je lancer la polémique ? Diffamer ces gens que je ne connais pas mais que je découvre sous un jour bien peu favorable ? Alors qu'il suffit d'attendre de les connaître pour médire en toute bonne foi... Chut ! Me voilà déjà sur une pente peu conciliante, il ne me reste qu'à me taire, moi l'étrangère, et à chercher les oreilles compatissantes des femmes de ma famille les soirs de conseil municipal.

   Bien à vous, SP.



Commenter cet article