Les piro atypiques courent la campagne par ici

Publié le par Malgven

   La semaine dernière après un frottis douteux où je ne voyais pas de piroplasmes sur une chienne en diarrhée hémorragique, j'ai fini par faire du carbésia (traitement de la piro) sans le dire aux propriétaires puisqu'ils ne voulaient pas de cette injection, ils étaient persuadés que la chienne souffrait d'autre chose (qu'elle avait mangé de la mousse polyuréthane, par exemple, ce qui n'était pas impossible non plus). La chienne a guéri, j'avais marqué sur l'ordonnance les produits injectés, y compris le carbésia... J'aurais dû leur dire ce que je faisais. Je n'avais pas envie de me fâcher ce jour-là il faut croire (mais ce n'est pas une excuse).

Commenter cet article