Sur un sujet qui me tient à coeur, ainsi qu'à beaucoup d'autres

Publié le par Malgven

   Mercredi Fourrure a écrit un billet qui pose la question de la valeur d'un animal, la valeur qu'on lui accorde et le prix que l'on serait prêt à dépenser pour le soigner. J'ai aimé ce billet et les questions qu'il pose, puisqu'en tant que vétérinaire on se les pose forcément sans y répondre toujours. J'ai laissé en commentaire une réflexion sur le fait que nous avons un avis sur ce qui nous paraît « raisonnable », et que nous le laissons plus ou moins transparaître. Il y a ce que moi je serais prête à faire pour mon animal, et il y a ce que je juge raisonnable de faire selon la situation du propriétaire (financière et autre). J'expliquais donc dans ce commentaire que la plupart du temps je ne montre pas mon jugement personnel, j'expose les données scientifiques. Et que malgré tout parfois, lorsque je ne suis vraiment pas d'accord, alors je donne mon avis. Je pense aussi que le fait d'être vétérinaire a changé ma façon de voir les choses, en particulier parce que j'ai réfléchi à tout ça. Je vous remets texto mon dernier paragraphe, et je vous conseille d'aller lire ce billet :

   Côtoyer les gens et leurs animaux permet d'user les préjugés (en particulier envers les éleveurs d'animaux dits de rente et le lien qui les unit à leurs animaux). Quant à se choquer des sommes que peuvent dépenser les gens pour leurs animaux, j'ai dépassé ce stade en pensant aux sommes que peuvent dépenser d'autres pour des voitures de sport ou tout autre bien matériel. Je peux dépasser mes convictions personnelles, c'est aussi mon métier.

 

Commenter cet article