Au boulot

Publié le par Malgven

   Commençons par un petit résumé de ma journée d'hier.
   Il y a des jours comme ça où, comme le dit
Fourrure ça aurait dû être calme. Sans être vraiment débordée, quand on est toute seule, un chat accidenté un chat trouvé à conjonctivite et un chaton à troubles neuro bizarres (j'ai cherché un peu hein, même si la neuro j'ai jamais aimé, mais là j'ai pas un diagnostic fiable) à rajouter au programme ça fait déjà pas mal. Plus un petit chat qui tire sur les points mais non je ne veux pas lui donner plus de médicaments mais puisque je vous dis qu'il y a de l'œdème. Ça paraît dérisoire par rapport à ce dont j'ai eu l'habitude, mais on était plusieurs vétos à gérer. Je suis pas aussi efficace toute seule, même pas en rêve. J'ai hospitalisé les minous, surtout que je sais que c'est moi qui vais m'en occuper demain, je ne refile pas le cadeau à ma collègue-chef pendant que je me la coule douce (oui si le cas ne le justifie que moyennement j'ai honte de donner tout le boulot aux autres, même s'il est tard et que je suis fatiguée. Mais oui dites-moi que je suis exemplaire). 
   Mais de quoi me plains-je ? J'ai fini avant vingt heures, le minou accidenté ne saignait presque plus, il a uriné et il a bu tout seul. Le chaton qui ne pouvait rien manger a englouti le a/d, même si le contrôle de ses mouvements n'est pas au top. Et il est négatif FelV/FIV/PIF. Reste que je ne sais pas ce qu'il a, quand même. A part un coryza ou du moins une rhinite importante sans conjonctivite ni hyperthermie, sans encombrement bronchique non plus, d'ailleurs.
   Aujourd'hui oui j'ai de quoi me plaindre : pas d'amélioration, le minou accidenté respire mal avec une radio thoracique normale, et les gens ne sont pas motivés. Je sens que c'est mal parti...
   A part ça je m'entends bien avec l'assistante, remarquablement compétente. J'espère juste qu'elle ne me trouve pas trop bavarde, parce que même si vous l'aviez déjà remarqué à la lecture du blog en vrai je parle encore plus vite. Ben ouais. Et j'ai un peu tendance à tout expliquer au client. D'où mon retard hier à midi que j'ai fini par mettre les gens dehors à une heure moins dix mais c'est que j'ai encore un chat à castrer et à tatouer, ça me stresse pas vraiment mais il dort pas encore il faudrait s'y mettre, j'ai rien à bouffer moi à midi !
   Et aujourd'hui : calme plat. Les gens appellent pour reporter les rendez-vous et je vends des vermifuges et des croquettes. (Enfin ça peut encore s'affoler la journée n'est pas finie.)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article