Juno

Publié le par Malgven

   Hier je suis allée au cinéma. Ce serait banal si ces derniers temps cela ne m'arrivait pas si rarement. Déjà, je débarque devant le ciné à 8 heures 25, et la séance est à 21 heures 30. Dommage. Je fais l'aller-retour à la clinique en me disant que ce n'est pas si loin, sauf que quand on essaie toutes les routes possibles, là tout de suite on met un peu plus de temps. De retour à la bonne heure, motivée à fond, comme Astéri* ça ne me dit rien je prends un ticket pour Juno dont j'ai entendu dire du bien sur Couleur 3 que c'est ma radio (suisse) préférée au point que chez moi je l'écoute sur le net. (J'ai même plein de sonneries de téléphone Couleur 3, dont une avec la voix de la Planète Bleue, Yves Blanc, Y*de si tu me lis...) Où en étais-je ? Ah oui : je prends mon ticket dans les premières, et je rentre dans la salle. Il n'y a personne, je choisis ma place pas trop près bien au milieu... et j'attends. Bandes-annonces, pubs, tout ça tout ça. Et bien non, toujours personne, ils ont projeté le film pour moi toute seule. Super d'ailleurs le film, une jeune fille de seize ans enceinte mais très drôle, vraiment bien. Mais apparemment ça ne peut pas lutter avec A*téri* et le Barbier de Tim Burt*n. Ben non. Remarquez, moi j'étais tranquille, séance sympa.

Commenter cet article