Petite fatigue

Publié le par Malgven

   Ca m'apprendra à dire que mon nouveau rythme de boulot est plus cool. Des tas de gens en salle d'attente, trois fois le téléphone dans la même consult', et le gars qui n'a pas rendez-vous qui râle parce qu'il attend : "si vous discutez une heure avec chaque personne" parce qu'évidemment je le fais pour le plaisir hein, et oui je donne des conseils aux gens quand je leur rends l'animal que j'ai opéré le matin. Même si c'est une ovario de chatte. Et pourtant il n'est pas désagréable d'habitude ce monsieur, il aime son chien, il le soigne. Mais il débarque toujours sans prévenir, il fait l'animation dans la salle d'attente et... il ne veut pas comprendre qu'entre son coeur et son cancer de la prostate son chien est fatigué. Qu'il faudrait qu'il reste tranquille, un peu. Et pendant ce temps une minette accidentée en plein syndrome neuro. Pfouh... Mais non je ne me plains pas. Juste je suis un peu fatiguée ce soir. J'ai toujours pas enlevé ma blouse et mon repas fut quelque peu minimaliste, j'ai fini par éteindre la lumière puisque le néon clignotait, ambiance intime...
   Ah : et puis je me suis achetée des chaussures. Entre natural et synthetic happiness c'est la fête.
   Allez, mon lit qui n'est pas mon lit m'appelle (depuis que j'ai posé la couette dessus elle exerce l'attraction inhérente à ceux de son espèce de façon croissante). Bonne nuit tout le monde, et à bientôt pour de nouvelles aventures, demain au pays de la Percée du vin jaune.

Commenter cet article