Vie virtuelle

Publié le par Malgven

   Depuis qu'on m'a dit que les blogs et les relations virtuelles étaient souvent un palliatif à la solitude je me dis que dans mon cas c'est sans doute vrai. Enfin en partie : disons que sans internet j'aurais des journées un peu vides quand même dans cette belle région perdue avec Ruz si peu présent. On ne peut pas dire qu'auparavant c'était mieux, juste je travaillais tout le temps je n'avais pas le temps de m'ennuyer. Mais il n'y a pas que de mauvais côtés à cette nouvelle façon de partager ma vie. Je viens par exemple de pulvériser mon bananier d'eau savonneuse grâce aux conseils éclairés de vétote, et puis accessoirement d'étendre ma lessive, en me disant que question petit geste écolo il y a mieux que la lessive biodégradable actuellement dans ma salle de bains : les noix ou balles de lavage, dont j'avais déjà entendu parler et dont les commentatrices de Madame patate semblent adeptes. Une piqûre de rappel (c'est comme pour les vaccins) ne fait pas de mal puisque j'avais quasiment oublié leur existence et ne m'étais pas encore décidée à franchir le pas. Bon. Il faut dire que maintenant je sais où les trouver, grâce à ma vie virtuelle justement. C'est comme le shampoing solide et les produits de beauté bio(ouh les vilains parabens que je viens encore de découvrir dans une crème) : dès que j'ai fini mon shampoing en cours et que j'ai un peu des sous j'y cours j'y vole !

Commenter cet article