Et ce soir... c'était rugby

Publié le par Malgven

   OK j'y aurais même pas pensé sans Ruz chéri-chéri. A part ça il y a toujours du boulot (oh que c'est drôle) mais cette semaine on a presque fini à l'heure, sauf le jour du pyomètre énorme de chatte avec du pus dans le ventre (et m...) mais la chatte a l'air de s'en remettre, si si. Bon, j'ai pas à me plaindre, vendredi après-midi a été anormalement calme -  un petit peu beaucoup trop calme - mais si j'ai un peu plus la pêche ce week-end je crois bien que c'est parce que deux soirs de suite je me suis couchée à neuf heures et demie, et oui dormir est un de mes grands loisirs, qui a dit que le temps libre  pouvait servir à autre chose qu'à récupérer après le boulot ? Plus que deux semaines avant les vacances, ouh là là c'est pas bon de raisonner comme ça. Et dire qu'après je regretterai ce temps béni où je ne me faisais pas de souci pour mon avenir professionnel immédiat... Mais au moins je retournerai travailler avec plus d'enthousiasme (!) et pourtant il n'y a pas grand chose que je n'aime vraiment pas faire dans ce métier. Euh... j'ai un peu perdu le fil : ah oui, je parlais de futur immédiat, parce que l'autre, l'Avenir, me faisait bien toujours du souci. Et finalement, le flou c'est aussi une source de possibles... Allez, j'arrête d'abuser des points de suspension et je vais me coucher, ça vaudra mieux pour tout le monde. Bonne nuit à tous et à la semaine prochaine ! 

Commenter cet article