Le temps, les épidémies et la fatigue

Publié le par Malgven

   D'abord pourquoi pour mon espace perso il n'est que 11 h 51 alors qu'il est 12 h 51 ? Mystère insondable internetico-informatique. Ensuite, hier 12 heures de boulot sans interruption ça faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé mais ça ne me manquait pas... Et puis ça ne me faisait pas le même effet quand c'était en rurale : je crois que je suis encore plus vidée, même si c'est moins fatigant physiquement.
   Epidémie de typhus dans le coin, même si on n'a pas encore de diagnostic de certitude: le premier cas c'était le minou à pancréatite-entérite, puis une autre minette est morte d'une gastro-entérite avec vomissements en jets d'un liquide marrron en grande quantité (impressionnant !), la laparo exploratrice a montré une portion d'intestin congestif (rouge vif)... et maintenant un matou vacciné mais atteint d'une pneumonie juste avant sa gastro, plus le fils de la minette. Bref, c'est la fête, interféron pour un des chats, en leucopénie-neutropénie majeure mais mieux cliniquement. Il ne nous reste plus que les cierges...
   Heureusement, on a passé lundi après-midi à la plage avec Ruz, et mes oreilles vont mieux. Il faut voir les bons côtés (mais si mais si). Je crois que j'ai hâte que mon contrat se finisse parce que j'ai besoin de vacances. Vrai. Même si après c'est le grand flou, et qu'il faudrait que je me bouge un peu (ce serait plus facile en travaillant un peu moins mais bon, ceci n'est qu'une excuse).   

Commenter cet article