Même le mal se fait bien

Publié le par Malgven

   Livre de Michel Folco, détonnant ! Tonique, comme dit ma maman, (soit dit en passant, heureusement que j'oublie presque tout le temps qu'elle lit ce blog...) Suivez les aventures d'un maître d'école passionné de sciences et rancunier, au cours d'un périple entrepris contre son gré pour accomplir le dernier voeu de son père, périple qui le conduira de Piémont en Autriche ; mais suivez aussi les aventures de son père et de son grand-père... Les ennemis du maître d'école meurent nombreux mais cette lecture est étonnamment revigorante.

Résumé du livre par l'auteur lui-même :
   « C’est l’histoire d’un ancien camp romain devenu petit village dans une petite vallée du Piémont victime de l’isolement, des mariages consanguins, d’Alaric le Wisigoth, de la Peste noire, d’un maire mal embouché et d’un médecin atrabilaire.

C’est une histoire de famille lardée de mauvaises volontés, truffée de mauvais sentiments, ponctuée de coups tordus, et durant laquelle le Mal triomphera triomphalement.

C’est l’histoire d’un ulcère gastro-duodénal et d’une clause testamentaire qui contraindra Marcello Tricotin – un authentique fils de pute – à un périple mouvementé dans le Royaume Austro-Hongrois du début du XXe siècle. C’est l’histoire d’un voyage éprouvant, initiatique et pas du tout jubilatoire où il est démontré que, si les dernières volontés d’un mort sont sacrées, elles peuvent être particulièrement chiantes.

C’est l’histoire d’un séjour viennois durant lequel Marcello Tricotin croisera Sigmund Freud, rencontrera la Foudre céleste et réussira à séjourner quinze minutes par quinze mètres de fond dans le Danube.

C’est aussi le récit détaillé d’une alliance contre nature entre trois espèces de termites et un maître d’école revanchard qui donnera lieu à une vengeance radicale, exemplaire, édifiante et pour tout dire gratifiante à cent pour cent. Accessoirement, c’est la résolution définitive d’un mystère historique dévoilant l’identité du père du douanier impérial et royal à la retraite, Aloïs Schickelgruber-Hitler. »

 Et ô chance je découvre que ce livre est la suite d'une série, j'ai hâte de replonger dans cette histoire familiale foisonnnante et cruelle, joyeusement amorale et riche en rebondissements.

Commenter cet article

Dragon d'eau 28/10/2008 23:46

Ah, ha, deux découvertes ce soir, le livre — il faudra que j'aille le renifler ;) et le blog de Lilychocolat qui semble sympa.
Merci, donc ;)
Amitiés

Malgven 30/10/2008 09:32


Si tu lis le livre tu me diras ce que tu en penses...


Lilychocolat 28/10/2008 14:49

A mon tour de venir te faire un petit coucou sur ton blog! Bon courage, a bientot... et bonne lecture en compagnie de Michel Folco!

Malgven 28/10/2008 17:37


Ah ben tu vois je venais d'ouvrir ton blog pour lire ton dernier article quand j'ai vu ton commentaire... Merci d'être passée par là !