Il y a des jours comme ça

Publié le par Malgven

   Je me suis réveillée la bouche pâteuse, un horrible sentiment de fierté pointant dans le cœur, un rire sardonique. J'ai ouvert mes volets violemment. Ils se sont abattus sur le mur puis m'ont claqué dans la gueule dans un retour à l'expéditeur digne du meilleur des boomerangs. Heureusement que les murs sont épais ça n'a fait mal qu'à mes oreilles. J'ai failli, juste pour me défouler, les ouvrir avec les pieds, ces fichus volets, et puis je me suis raisonnée, ça n'aurait rien arrangé. D'autant que d'habitude je ne les ferme jamais. En tout cas, le choc des volets sur le mur a chassé d'un coup la joie mauvaise qui me restait de mon dernier rêve. Non, non, pas de revanche sur la réalité, ce matin je ne sais toujours pas réagir aux agressions, je ne sais toujours pas comment résister aux insultes et au mépris. Je n'ai toujours pas de boulot, et il ne fait même pas beau. Je me suis assise sur le lit le temps de rassembler un peu de courage, et puis j'ai allumé l'ordinateur, pour me perdre dans les sabliers des autres. Le chien était toujours malade, je n'avais rien pour le soigner ici, alors la mère de Ruz l'a descendu à la clinique de V. Il m'inquiète, il n'est vraiment pas bien.
   Dans l'après-midi, je ne détaillerai pas mais plutôt une mauvaise surprise côté boulot (pour changer), je m'y attendais.
   Enfin, quand j'ai réussi à rentrer chez moi, un petit mail m'attendait : peut-être deux semaines de remplacement fin février - début mars. Ouf, une éclaircie. Je me suis vengée sur les cigarettes russes, et puisque j'ai enfin trouvé du cresson, ce soir c'est soupe verte !


Dernier grain des sabliers givrés, merci Kozlika d'avoir organisé tout ça ! Ce soir l'amorce a été choisie par Mavie ; amorce du billet "Tout est vrai" du blog d'Anna "Next exit".

Commenter cet article

Lyjazz 21/01/2009 20:47

Ah, ben oui, il y a des jours comme ça, où l'on a envie d'ouvrir les volets avec les pieds...

Vivement demain !

Malgven 21/01/2009 21:42


Je préfère ta version de ce sablier !