Suavemente

Publié le par Malgven

   Le marchand de fromage n'est pas passé ce matin. Il faut dire qu'il y a de la soupe sur la route, une couche épaisse de neige fondue.
   J'écoute du merengue, je n'ai pas pu m'empêcher de me lever pour danser un instant. Que de souvenirs dans cette musique, si longtemps que je n'ai pas dansé autrement que seule. C'est un Espagnol qui m'a fait découvrir le merengue et la salsa, l'air que j'aime tant c'est à une amie que je le dois, c'est un peu notre chanson. J'ai tant dansé avec elle. Un jour dans un festival de musique trad j'ai aussi dansé le merengue, avant d'apprendre la mazurka, que j'ai oubliée aussi sec et c'est bien dommage.

 

   Cogelo !
   J'ai parfois quelques nostalgies de ce genre qui me prennent, et le gris du ciel aujourd'hui ne m'en dissuade guère. Il ne faut pourtant pas que je me laisse glisser sur cette pente un peu trop naturelle.

   (Et j'ai fini par trouver du flamenco sur Deezer... que j'écoute à petites doses, tout de même.)

 

Commenter cet article