En vrac

Publié le par Malgven

   J'ai commencé la semaine bien soulagée d'apprendre que mon assurance m'indemnisait pour mon arrêt de travail. C'est normal, mais quand j'ai envoyé les papiers nécessaires (et malgré le fait que j'avais appelé deux fois précédemment pour être sûre que rien ne manquerait) on m'a renvoyé un courrier type parlant de congé mat, qui commencera approximativement deux mois après le début de l'arrêt de travail. Ce courrier m'a mise en colère, m'a inquiétée, perturbée, beaucoup plus qu'il ne l'aurait dû. Bref, c'est réglé pour le moment.

   Il y a eu d'autres bonnes choses de faites, comme continuer à aménager l'appart (j'ai enfin mis sous verre le poster qui attend depuis pfouh au moins deux ans), passer voir la future nounou, régulariser mes revenus 2011... et Ruz a enfin appelé le service de remplacement pour prendre un congé paternité. Je n'osais pas trop y croire, et ce n'est pas encore gagné, d'ailleurs.

   Quelques désagréments quand même, par exemple on pensait avoir réservé une des génisses que Ruz a fait abattre vendredi dernier, et puis en fait l'abattoir ne l'avait pas compris comme ça. Ben non. Et nous on fait comment avec les quelque quinze personnes qui attendent ? La plupart sont gentils, on peut peut-être décaler la livraison de quinze jours trois semaines. Peut-être. Si ça continue je vais dépenser des sous pour me remonter le moral. Na.

Commenter cet article