Le mystère du papyrus

Publié le par Malgven

   Et oui j'avais fait une petite bouture de papyrus il y a longtemps déjà, lors des jours heureux où le mien (de papyrus) était florissant... Et puis on l'avait rempotée, la petite bouture, et puis mon papa l'arrosait gentiment et le petit papyrus grandissait sur l'établi paternel. Jusqu'au jour où... il a disparu. Avec le pot et la terre et tout et tout. Alors à moins que je sois atteinte d'une amnésie partielle concernant le destin de ce petit herbacé (oui ce pourrait être un début d'explication)... et ben il est où ?? Surtout que depuis j'ai déjà tenté sans succès deux autres boutures. Il faut dire que petit chat a un peu aidé à la mise à mort des tits papyrus. Parce que les chats sont dingues des papyrus. Ils adorent ça. Le mien (mon papyrus pas mon chat) maintenant il est à presque deux mètres du sol pour tenter de le soustraire aux dents féroces du chat qui en plus aime bien les petites pousses tendres. Il y a bien une chatte aussi chez mes parents mais même si elle aussi peut-être adore le papyrus je ne pense pas qu'elle ait emmené le pot pour le planquer. Ou alors elle est très très forte. Je devrais l'espionner pour voir. Sauf que ce serait peine perdue elle est trop rapide, c'est pas le même modèle que petit chat (qui est aussi une chatte et qui doit dormir 18 heures sur 24 et contempler pensivement la vie les six heures restantes).
   A part ça mon dos va un peu mieux, après une visite chez l'ostéopathe que ça fait quand même bizarre quand il te fait craquer les cervicales.

Commenter cet article