Quand...

Publié le par Malgven

   Quand en chirurgie l'hémorragie survient. Quand le client devient vaguement désagréable, voire menaçant, quand il m'accuse. Quand je ne suis pas sûre de faire ce qu'il faut, j'ai chaud d'un coup et je me sens ridicule, toute petite et incompétente. Vulnérable.
   Face au client parfois la colère monte. Je la muselle presque toujours, une fois je l'ai laissée échapper je retiendrai la leçon. Face aux clients racistes ou professant/proclamant des opinions si contraires à mes principes je me suis promise de ne plus me taire.
   Heureusement que tout ça n'arrive pas trop souvent !

Commenter cet article

Valérie de Haute Savoie 05/08/2009 13:31

Oui avec l'âge on apprend à dire non tranquillement lorsque l'on ne veut pas être associée à des propos racistes ou simplement contre nos convictions.

Malgven 06/08/2009 12:57



C'est ça : savoir dire non tranquillement... Je me contentais d'être glaciale et de faire le plus vite possible sans commenter. Je n'ai pas été confrontée récemment à ces gens qui se croient
tellement dans leur bon droit et qui vous incluent dans leurs réflexions ; mais je considère maintenant qu'il faut que je sois plus claire, même si je sais bien que je ne ferai pas changer
l'autre d'avis.



Dragon d'eau 04/08/2009 13:15

Coucou ? J'espère que tout va bien... :-)

Malgven 05/08/2009 12:09


Merci merci de t'inquiéter ! Tout va bien, mais après annulation de ma commande toujours pas d'ordinateur en réel état de marche, ça fait au moins deux fois que le mien plante avoir d'avoir pu
poster... J'arrive tout de même à peu près à lire les blogs.


Dragon d'eau 20/07/2009 20:59

Je pense que tout le monde, tous âges, situations socio-professionnelles, sexe, couleur, religion.... confondus, ont expérimenté à un moment ou à un autre ce genre de choses. Même les fort en g... qui ont toujours réponse à tous.
Avec l'âge et l'expérience(hou là je vais passer pour un dinosaure, moi :-) , on apprend à gérer pas mal de choses, même si pas "toutes" et pas non plus "toujours".
Des petits trucs avec les gens désagréables : anticiper, rester professionnel et hyper poli, ne jamais (combien facile à dire)se laisser déstabiliser, assumer ses erreurs et seulement ses erreurs, ne pas mentir, ne jamais couvrir quelqu'un, ne JAMAIS se laisser manquer de respect ou insulter, toujours avec correction ("Madame, ou monsieur, vous n'avez pas à me parler sur ce ton ; je vous parle correctement, je vous prie de faire de même.). Ne jamais élever la voix, parler fermement mais plutôt bas. Essayer d'isoler le conflit (pas en salle d'attente). ... Oh oui, facile à dire. Mais avec le temps moi personnellement je suis de moins en moins souvent prise en défaut.
Je suis sûre que tu es un excellent véto, Malgven. Vraiment tout le monde est déstabilisé à un moment ou à un autre.
De quelque façon qu'on tourne les choses, nous ne sommes que des êtres humains, avec nos compétences, nos défaillances, notre honnêteté...
Amicalement :-)

Malgven 22/07/2009 19:23


Argh ! Deux jours que j'essaie sans succès de répondre à vos commentaires... A force de réécrire ma réponse dans quel état va-t-elle finir ? 
Tout d'abord, merci pour vos conseils et votre amitié. Pour la suite, juste une précision : je n'ai pas écrit ce billet suite à une mauvaise expérience récente mais parce que régulièrement quand je
me prépare le matin me traverse la tête la pensée de ce qui peut arriver et des sensations que j'éprouve en pareilles situations. Cette pensée fugitive fait donc aussi une apparition par ici,
sachant qu'une fois au moins je n'ai pas su réagir, mais que ça me servira de leçon !


Martine Réunion 20/07/2009 06:39

Pas facile de faire face à de telles situations.....Oui, il ne faut pas se laisser "déborder" par des clients prompts à "aboyer".....Respirer un bon coup, rester calme.......et gérer.....
Plus facile à dire qu'à faire, certes, mais je te parle d'expérience, même si je ne suis pas véto.....
Bonne semaine.