Malgven-la-noire

Publié le par Malgven

   Cela fait quelques années que m'accompagnent Malgven-la-noire et sa fille Dahud-la-belle, découvertes dans la BD d'Alain Deschamps et Claude Auclair "Bran Ruz". Cette bande dessinée conte une version modifiée de la légende de la ville d'Ys engloutie par les eaux. J'ai depuis lu d'autres versions de la légende, dans lesquelles Malgven est rousse et Dahud blonde, toutes deux si brunes pour moi... Malgven devient une reine assassine, et  Bran Ruz, le personnage principal de la bande dessinée, est un étranger dont on ignore tout, l'Homme rouge. J'avoue que je préfère "ma" version, qui se présente comme une défense de la culture celte face en particulier au christianisme, et dans laquelle Malgven, prêtresse druidique, vit dans la forêt avant d'être prise pour épouse (de force) par le roi Gradlon. Cette histoire et les dessins de Claude Auclair font désormais partie de mon imaginaire, au même titre que Corto Maltese, les livres de Le Clézio et beaucoup d'autres.

Commenter cet article